bonne alimentation

Comment se tenir à une bonne alimentation ?

Une bonne alimentation est la clé pour être en bonne santé et avoir un corps de rêve. Hors malgré que beaucoup de personnes soient au courant de ça, malheureusement, très peu se tiennent à une alimentation saine et équilibré. On me dit souvent : “j’aimerais vraiment changer mon alimentation, mais je ne sais pas comment faire” ou “je sais comment il faut faire pour changer mon alimentation, mais je n’arrive pas à m’y tenir avec ma vie sociale”.

Tout d’abord, il faut bien savoir qu’une alimentation saine et équilibré ne doit pas aller à l’encontre de vos relations sociales. D’ailleurs il n’y a aucune raison, car bien manger ne devrait poser de problème à personne dans votre entourage. Le plus gros ennuie, c’est que votre entourage, ne voudra peut-être pas vous suivre dans votre démarche. Ce sera alors pour vous, plus difficile de vous y tenir en les regardant mal manger.

Qu’est-ce qu’une bonne alimentation ?

Une bonne alimentation, doit commencer par un apport équilibré en macro et micro-nutriments, basé sur des aliments sains et le moins transformé possible. L’idéal est de cuisiner ses propres plats, au détriment des plats préparés que l’on trouve au supermarché. Une bonne alimentation, c’est donc un apport en protéine, lipide et glucide, respectant un ratio adapté à votre activité (sportif, sédentaire, etc) et des vitamines et minéraux en quantité suffisante, apportés par les fruits et légumes par exemple.

Maintenant que vous avez une idée de ce qu’est une bonne alimentation, il est temps de voir comment bien manger et s’y tenir. Voici 5 astuces pour tenir une bonne alimentation.

1-Une bonne alimentation n’est pas une corvée

Si vous décidez de changer votre mode d’alimentation, vous avez pris la bonne décision. En revanche, il faut bien savoir que cela ne devrait pas présenter un défi ou une corvée, mais plutôt quelque chose qui va vous apporter du bien-être, de la vitalité et pourquoi pas en prime un physique qui vous correspond. Afin de ne pas voir cet objectif comme une corvée, il ne faut pas commencer trop brusquement.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Mon défi diététique 52 recettes pour 52 semaines

Il est plus simple de commencer par des petites habitudes saines à introduire dans votre quotidien, tel que remplacer simplement votre dessert chocolaté ou vos collations à base de tartines de pâte à tartiner, par des fruits ou des fruits secs.

Ensuite, il sera judicieux de commencer à modifier un repas, tel que le petit-déjeuner. Si vous êtes un partisan du pain-beurre-confiture, essayez peut-être les flocons d’avoine avec un peu de fromage blanc et un filet de miel ou des oeufs au plat avec un fruit. Ainsi vous apporterez des sources de protéines, de glucides et de lipides dans votre premier repas de la journée. Voici un exemple de petit-déjeuner que j’adore.

Si vous faites cela petit à petit, bientôt vous aurez remplacé la plupart de vos repas et cela, sans que ce soit trop violent. Il est sûr que si vous changez toute votre alimentation du jour au lendemain, vous risquez de ne pas tenir longtemps. À moins d’avoir une volonté de fer, mais nous verrons cela, un peu plus loin.

2-Faites vos courses intelligemment

bonne alimentation commence par bien faire ses courses

Pour changer votre alimentation, cela peut commencer par le moment où vous faites vos courses. Si je peux vous donner un premier conseil et pas des moindres, ne faites jamais, au grand JAMAIS, vos courses avec le ventre vide. Croyez-moi, faire ses courses en ayant faim est la meilleure solution pour acheter tous et n’importe quoi. Si vous avez très faim à ce moment là, vous serez attiré par toutes les friandises du supermarché, donc faites-y attention. Ensuite, dans la mesure du possible, choisissez plutôt les ingrédients des plats que vous pourrez préparer vous-même. Non pas des plats industriels tout prêts. Si votre budget le permet, n’hésitez pas à vous tourner vers les produits bio. En général ils sont relativement plus diététique.

Pour bien choisir il est important de savoir lire les étiquettes. Évitez au maximum les produits ou le “dont acides gras saturé” dans la case des lipides est supérieur à 10% du total des lipides. Pareil pour les glucides, limitez le plus possible les produits ou la mention “dont sucre” dépasse les 10%. Et pour les protéines, faites-vous plaisir cela ne pose aucun problème.

Voici une liste des aliments prioritaires dans ma liste de courses :

  • Oeufs
  • Pâtes, riz, quinoa
  • Flocons d’avoine
  • Pain de seigle
  • Filet de poulet
  • Steak haché à 5% de matière grasse
  • Légumineuses (lentille, pois-chiches,etc)
  • Légumes (haricots vert, petits pois, carotte, etc)
  • Lait écrémé en poudre (bonne conservation)
  • fromage blanc 0% de matière grasse
  • Carré frais 0% aux herbes
  • Épices diverses (curry, paprika, curcuma,etc) pour rajouter de la saveur
  • Herbes aromatiques (ciboulette, persil, etc)
  • Miel de châtaigner
  • Fruits rouges surgelés
Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  43/52-Barre protéinée choco-amande

3-Musclez votre volonté

Comme pour toute chose dans la vie qui demande un peu d’effort, changer pour une bonne alimentation demande de la volonté. Hors, d’après certaines études, l’être humain à une réserve de volonté limitée dans la journée. Pour ceux qui ont déjà tenté de faire un régime, vous avez sans doute remarqué qu’en début de journée, on est super motivé à tenir ses engagements. Mais après une bonne journée de travail, de stress, de choix divers. Lorsque vous-vous êtes posé, la tentation de manger une glace devant la télévision devient intense. Tant bien que vous-vous réveillez quelques minutes plus tard avec la cuillère dans une main et dans l’autre, le pot de glace vide. Tout cela arrosé d’un sentiment de culpabilité.

Vos auriez pu résister à cette envie de glace au caramel et noix de pékan. Mais, comme vous aviez utilisé la totalité de votre réserve de volonté, cela vous a été impossible. De plus, il a été prouvé que la volonté est liée à notre taux de glucose sanguin, donc si vous avez en plus de cela consommez que très peu de glucide, alors votre volonté en sera encore plus réduite.

Je vous rassure il est possible de muscler cette volonté afin de la rendre plus forte et plus endurante. Le sport et la méditation peuvent grandement vous aider à muscler votre volonté. Une technique qui fonctionne assez bien, consiste à poser une friandise sur une table. Idéalement dans une pièce ou vous passez souvent dans la journée. De cette façon en résistant à ces petites tentations, vous renforcerez votre volonté.

Vous pouvez ensuite économiser votre réserve de volonté en intégrant des rituels et des habitudes dans votre quotidien. Toutes vos actions qui relèveront de l’habitude, permettront à votre cerveau de n’effectuer aucune action de choix et ainsi préserver votre volonté. Pour en savoir plus sur la volonté, Voici un ouvrage : “Le pouvoir de la volonté

4-Manger aux bons moments

Comme je vous l’ai dit précédemment, la volonté est grandement liée au taux de glucose sanguin. Si vous mangez à des heures improbables et surtout trop espacé, votre taux de glucose étant plus faible, lorsque vous arriverez au prochain repas vous serez affamé et dépourvu de bonne volonté. Vous risquerez alors de manger tout ce qui vous passe par la main et bien souvent des mauvaises choses.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Orange givrée -

Pour éviter cela, je vous conseille de manger à heure fixe, avec pas plus de 4 heures entre chaque repas. Si cela vous parait long entre le repas du midi et celui du soir, je vous conseille de prendre une collation vers 16h afin de calmer votre faim. Pareil pour le matin si prenez votre petit-déjeuner très top, vous pouvez prendre une collation vers 10h. En répartissant votre apport alimentaire de cette façon, arriver à chaque repas ou collation, vous n’aurez pas une faim de loup et vous serez plus apte à réguler votre alimentation.

5-Dormez mieux

bonne alimentation mieux dormir

Lorsque l’on manque de sommeil, on a beaucoup plus tendance à porter nos choix sur des aliments soit disant récompense. Bien souvent on cherche à compenser cette sensation de fatigue par des produits qui ont pour but de nous redonner de l’énergie, notamment la nourriture sucrée. De plus, si vous ne dormez pas correctement, vous aurez plus tendance à favoriser le stockage des graisses corporelles. Pensez donc à vous coucher tôt si vous devez également vous levez tôt le matin et essayez de dormir au minimum 8h par nuit. Si vous voulez en savoir plus sur comment bien dormir, je vous invite à lire cet article.

 

Vous avez désormais toutes les cartes en mains afin de changer pour une bonne alimentation et vous y tenir.

J’espère que cet article vous a plu. Dites-moi dans les commentaires si vous avez d’autres méthodes pour vous tenir à une bonne alimentation. Si vous avez des questions, vous pouvez aussi les poser dans les commentaires, je me ferais un plaisir d’y répondre.

Spread the love
  •  
  •  
  •  
  •  
  • 6
    Partages

1 Commentaire

  • Elodie 31 mai 2018 at 8 h 23 min

    Je me retrouve dans plusieurs conseils et ce qui m’aide aussi c’est de ne pas acheter du tout les aliments sur lesquels je suis susceptible de craquer (par exemple je n’achète pas de M&M’s car je sais que je suis incapable de résister si j’en ai dans les placards). Par contre j’ai toujours un mélange de fruits séchés et de fruits oléagineux (noix, amande…) que je mange si vraiment j’ai très faim ou après le sport si le repas est loin. Pour mon chéri, ce qui l’aide c’est de préparer les menus à l’avance pour savoir quoi acheter et quoi cuisiner.

    Reply

Leave a Comment

Recevoir gratuitement mon guide "Les 3 secrets pour se muscler"