la motivation

La motivation, la trouver et la garder !

Lorsque j’ai commencé la musculation, j’avais la motivation, rien ne pouvait m’arrêter et c’est normal, lorsque l’on démarre une nouvelle activité, on a ce fameux pic d’enthousiasme. Certains sont d’ailleurs accro à ce pic d’enthousiasme et changent tout le temps d’activité. Je suis un peu comme ça, mais je me soigne😉.

Je ne ratais aucune séance, quasiment aucun repas n’était négligé (même si malheureusement je mangeais beaucoup trop). Le poids sur la balance montait, ma carrure changeait et je prenais du muscle (mais aussi du gras). Plus tard, toujours aussi motivé, je décidais d’éliminer ce surplus de gras accumulé.

La traversée du désert

Après cette sèche me voilà tout beau tout sec, je décide alors de reprendre une prise de muscle, en limitant cette fois-ci la prise de gras. Hors, j’avais passé cette étape de démarrage où l’on progresse rapidement. De plus, pour prendre du muscle et éviter la prise de gras le travail demandait plus de patience et de rigueur. Les résultats étaient moins rapides, j’entamais ce que certains appels la traversée du désert. J’ai senti cette baisse de motivation et j’ai commencé à chercher des solutions afin de trouver la motivation et la garder. J’ai donc trouvé et appliqué quelques méthodes de motivation.

Voici les 13 méthodes que j’ai utilisé pour trouver et garder la motivation.

1) Trouvez un partenaire de salle

Trouver un partenaire de salle peut paraître tout bête dit comme ça, mais c’est pourtant l’une des meilleures méthodes qu’il soit. En effet, si vous trouvez un ami motivé à vous suivre dans cette aventure, il vous sera plus facile de se motiver. Si vous avez un petit coup de mou, votre partenaire sera là pour vous motiver. De plus, si vous vous êtes fixé un programme hebdomadaire, et que vous décidez un jour de ne pas y aller, le fait d’être engagé auprès de votre ami vous poussera à ne pas lui faire faux bon.

2) Lancez-vous un défi à vous-même

Si vous avez un tant soit peu de fierté ou d’amour-propre, vous lancer votre propre défi est une solution. En effet, si vous avez pris un engagement avec vous-même et que vous ne le respectez pas, c’est à vous-même que vous manquez de respect. Alors, allez-y, prenez une feuille de papier et lancez vous un défi. Attention toutefois à ce qu’il ne soit pas trop ambitieux afin de pouvoir vous y tenir.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Le déclic qui m'a poussé vers une alimentation plus saine

3) Ne ratez pas vos séances prévues plus de 2 fois d’affilée

Si vous avez planifié 3 ou 4 séances dans la semaine et que vous ratez une séance pour quelque raison que ce soit, attention à ne pas le faire 2 fois d’affilée, car c’est souvent le début de la fin.

4) Regardez des vidéos de motivation

Si vous avez une baisse de motivation, que vous ne savez plus trop pourquoi vous vous êtes lancé dans cette aventure, n’hésitez pas à regarder des vidéo de motivation sur les sujets de votre activité. Aujourd’hui, sur Youtube, on trouve des vidéos de motivation pour toutes les activités. Personnellement, je le fais régulièrement ainsi que d’aller regarder des photos sur Instagram, etc. Cela me redonne l’image de mon objectif.

5) Faites en juste 5 minutes

Vous êtes dans votre canapé, avachi, vous ne savez pas si vous avez envie de vous donner a votre activité. Alors dans ce cas-là, allez-y et faites en juste 5 minutes. Après tout 5 minutes, c’est rien ! Vous verrez ensuite si vous avez envie de continuer. Et vous verrez que bizarrement ça marche, une fois que vous en aurais fait 5 minutes vous aurez sûrement envie de continuer et dans le cas contraire vous vous direz sans doute “puisque j’ai commencé autant finir”. Faites-le vraiment vous verrez ça marche.

6) Ne pas se comparer aux chevronnés

Si vous pratiquez un sport, il y aura sûrement dans votre club, des pratiquants chevronnés qui auront des facilités à faire des exercices ou autres techniques qui pour vous, vous paraissent insurmontable. C’est tout à fait normal, chacun son niveau et dites vous bien que ces pratiquants chevronnés ont sans doute commencé comme vous et peut être, étaient ils encore plus médiocre que vous. Alors, ne vous comparez pas à eux, cela vous dévalorisera pour rien.

7) Une salle proche de chez vous

En vous inscrivant dans une salle de sport, vous faites une très belle démarche. Mais attention toutefois à prendre en compte le temps qu’il vous faut pour vous y rendre. Si votre salle de sport se trouve à des heures de route de votre domicile ou de votre lieu de travail, le simple fait de vous y rendre suffira à vous faire perdre la motivation. Dans l’idéal, essayez de trouver une salle à moins d’une demi-heure de chez vous ou de votre travail (oui vous pouvez être amené a y aller en sortant de votre travail ou avant d’y aller).

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Joyeux Noël et bon cheat meal !

8) Prenez un coach

Prendre un coach est une solution envisageable si vous ne connaissez absolument rien au domaine dans lequel vous vous êtes lancé. Cela vous permet d’éviter certaines erreurs du débutant, mais pas que ça. En effet, si vous prenez un coach, vous allez devoir le payer. Si vous décidez un jour de pas vous donner à cette activité, il vous faudra appeler votre coach pour lui dire que vous n’allez pas venir. Celui-ci, je pense va vous rappeler à l’ordre, car c’est aussi son métier. Si vraiment vous décidez de ne pas y aller alors ce dernier va quand même vous facturer sa prestation alors que vous n’en aurez pas profité. C’est embêtant n’est-ce pas ? Donc si votre budget le permet, prenez un coach cela vous permettra de vous y tenir.

9) Ne visez pas trop haut

En effet viser trop haut est un des facteurs les plus démotivants. En voyant cet objectif trop dur à atteindre, beaucoup de pratiquant de quelque activité que ce soit, baissent les bras et abandonne. Pour ça, donner vous un objectif atteignable, une fois cet objectif atteint, visez un peu plus haut et ainsi de suite.

10) Engagez-vous publiquement

Une fois que vous vous êtes lancé votre propre défi et que vous l’estimez atteignable, parlez-en autour de vous. De ce fait, lorsque vous recroiserez les personnes à qui vous en aurez parlé, elles vont vous de mander ou en est votre défi. Si vous avez abandonné, il vous faudra vous justifier auprès de ces personnes là et ce ne sera pas très agréable. Échouer publiquement et socialement n’est pas une chose agréable et vous n’en avez pas envie, je suppose. Alors faite le vraiment, parlez en à votre entourage. C’est une chose que je fais pour beaucoup de projets et la plupart du temps, je m’y tiens.

11) Célébrez vos victoires, récompensez-vous

Lorsque vous atteignez un objectif que vous vous êtes fixé, célébrez votre victoire et faites vous plaisir récompensez vous avec un bon repas ou une babiole. Prévoyez en suite une récompense pour le prochain objectif atteint, cela vous donnera la motivation.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  24/52-Reese's Mini sans sucre

12) Rencontrez des personnes qui ont réussi ou un mentor

Rencontre des personnes qui ont réussi dans un domaine ou vous vous lancez est un accélérateur d’apprentissage. C’est aussi un excellent moyen de trouver la motivation. De plus, si ces personnes sont vos mentors, vous ne voudriez pas les décevoir. N’hésitez pas a leur demander conseils et a leur parler de votre défi.

13) La motivation par l’image

Visualisez votre objectif et trouvez une image correspondante à cet objectif. Par exemple en musculation, vous souhaitez avoir un physique athlétique, alors pouvez une image d’une personne ayant le physique dont vous rêvez, mais toujours dans un objectif atteignable. Imprimez cette image et collez la sur votre réfrigérateur ou tout autre endroit ou vous la verrez souvent. Le réfrigérateur ou le garde-manger sont d’excellents emplacement dans le cas d’un objectif physique comme la musculation. Ce sont des endroits stratégiques ou l’on a tendance à craquer si vous voyez ce que je veux dire.🍕🍩

Récapitulatif :

  1. Trouvez un partenaire de salle
  2. Lancez-vous un défi
  3. Ne ratez pas vos séances plus de deux fois d’affilés
  4. Regardez des vidéos de motivations 
  5. Faites le juste cinq minutes
  6. Ne vous comparez pas aux pratiquants chevronnés
  7. Trouvez une salle proche de chez vous ou de votre lieu de travail 
  8. Prenez un coach
  9. Ne visez pas trop haut
  10. Parlez-en autour de vous
  11. Célébrez vos victoires
  12. Rencontrez des personnes qui ont réussi
  13. Trouvez une image de votre objectif et visualisez-la

 

Cet article est maintenant terminé, merci de l’avoir lu et n’hésitez pas à utiliser ces quelques méthodes pour trouver et garder la motivation. Elles ont très bien fonctionné pour moi et pour beaucoup d’autres personnes.

J’espère que cet article vous a plu, n’hésitez pas à laisser vos commentaires, je me ferais un plaisir de vous répondre. Vous êtes libre de télécharger gratuitement mon guide “Les 3 piliers pour prendre du muscle“.

Sportivement, Simon.

Spread the love
  •  
  •  
  •  
  •  
  • 7
    Partages

4 Comments

  • Guillaume 19 octobre 2017 at 15 h 04 min

    Sympa comme article pour trouver des idées quand on à pas forcement la motivation ;).

    Pour ma part une bonne musique et une vidéo et “hop” le tour est joué 😉

    Reply
  • Olivier 22 octobre 2017 at 22 h 18 min

    Bonjour,

    Ca fait bientôt 7 mois que je fais de la musculation. Je vais au fitness tous les 2 jours. Je mesure 1,85m, au début de mes entraînements, je pesais 55 kg, et maintenant, je pèse 64 kg.

    Trouvez un partenaire de salle : après ma première semaine de musculation avec mes coachs pour m’accompagner, j’étais toujours seul jusqu’à ce qu’il y a 2 semaines où mon ami a décidé de s’inscrire au fitness et de faire de la musculation avec moi. C’est parce que j’en parlais beaucoup sur Facebook ce qui l’a incité à y aller. Depuis, on se fixe un rendez-vous pour chaque séance pour se retrouver et s’entraîner ensemble. C’est devenu plus sympa.
    Ne ratez pas vos séances prévues plus de 2 fois d’affilée : jusqu’à présent, je n’ai jamais raté une séance prévue, à part quand je pars en vacances. Si j’ai quelque chose de prévu (rendez-vous plus important) pour ce créneau où j’ai prévu de faire une séance, je m’arrange toujours (déplacer cette séance plus tôt dans la journée par exemple).
    Regardez des vidéos de motivation : je regarde surtout des vidéos de transformation de corps des jeunes hommes musclés pour me rappeler que c’est toujours possible.
    Ne pas se comparer aux chevronnés : évidemment, au fitness, les pratiquants plus musclés que moi font de la musculation depuis plus d’un an, 2 ans voire plusieurs années, ils m’ont confié qu’au début de leur entraînement, ils étaient comme moi, qu’il faudrait aller doucement, patienter.
    Une salle proche de chez vous : j’ai de la chance d’avoir un fitness à 100 m de chez moi, donc seulement 2-3 minutes à pied.
    Prenez un coach : pour ma part, au début de mes entraînements (lors de la première semaine), j’étais accompagné par 3 coachs différents. Puis, ils m’ont laissé débrouiller (je ne suis pas un seul client de ce fitness), cependant, je garde contact avec un des coachs, tous les mois, je lui donne mes nouvelles (mes exercices, mes résultats de progression, etc…), il m’encourage, me donne des conseils.
    Ne visez pas trop haut : bien sûr, j’ai déjà fixé des objectifs réalistes, atteignables pour la fin de cette année compte tenu du rythme de ma progression.
    Engagez-vous publiquement : je parle assez régulièrement de ma musculation sur Facebook, surtout de façon positive (la musculation me fait du bien, etc…) mes amis me soutiennent, m’encouragent, me félicitent (dont l’un d’eux a décidé de franchir).
    La motivation par l’image : j’ai surtout quelques images des jeunes athlétiques auxquels je souhaite me ressembler dans mon ordi.

    Reply
    • Simon Testud 22 octobre 2017 at 22 h 44 min

      Salut Olivier et merci pour ton commentaire. Je te sent hyper motivé et j’adore voir des gens qui le sont autant que toi. Je vois que tu ne m’a pas attendu pour trouver ces quelques conseils par toi-même et bravo. Je vois aussi que tu a une salle à 100 m de chez toi, Whaou ! Pour ça je t’envie presque car le plus près que j’ai trouvé personnellement c’est 10 min en voiture 😉.
      Continue comme ça.
      Sportivement, Simon

      Reply
      • Olivier 23 octobre 2017 at 22 h 02 min

        Salut Simon, merci d’avoir publié mon commentaire.
        Concernant la proximité de mon fitness, je reconnais que j’ai de la chance mais je suis en plein ville, le 2ème fitness le plus proche est à 500m (5 min à pied et le 3ème à 2 km (7-8 minutes en vélo). Pour les citadins, c’est plus facile de trouver du fitness. Dans ma ville de 40 000 habitants, il y a au moins 4 fitness, sans compter ceux dans les communes voisines.
        Mon fitness est une entreprise locale (avec ma carte de membre, je ne peux pas m’entraîner ailleurs notamment lors de mes séjours car cette entreprise n’existe pas ailleurs) qui existe depuis plus de 25 ans mais il est installé dans mon quartier depuis 3 ans (avant, il était à 500 m de chez moi, il a déménagé en 2014). Le gérant-propriétaire de ce fitness était un de mes coachs au début de mes entraînements mais je le vois régulièrement, même aujourd’hui.
        J’ajoute que voir ma progression est aussi une source de ma motivation, c’est-à-dire voir que je suis capable de soulever les charges de plus en plus lourdes me motive d’aller plus loin. Par exemple, actuellement, je peux faire 10 tractions en une seule série alors qu’il y a plus de 4 mois, j’étais incapable de faire une seule traction. 20 pompes en une seule série actuellement contre à peine 3-4 pompes il y a 5 mois. Pour le tirage vertical, ma charge utilisée actuelle est de 80 kg contre 15 kg au début de mes entraînements. Pour le développé couché, 50 kg actu contre 10 kg au début. Pour la presse à jambes, 130 kg contre 30 kg.

        Reply

Leave a Comment

Recevoir gratuitement mon guide "Les 3 secrets pour se muscler"